samedi, novembre 03, 2007

Jesse James

Hier, je suis allé voir "L'assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford" de Andrew Dominik (dont c'est seulement le second film). J'ai été envoûté par le déroulement lent et contemplatif de l'histoire aux images saisissantes. Durant les (presque) 3 heures du film, j'ai remarqué que quelques personnes s'étaient endormies. Pourtant, si l'on se laisse porter par l'oscillation des scènes suspendues entre poèsie introspective et violence à l'état brute, on reste plutôt subjugué. Enfin, c'était mon cas. J'ai adoré ce film, les images de paysages sauvages, rudes, les personnages atypiques et hébétés, et enfin la musique doucement entêtante de Nick Cave et Warren Ellis. J'ai d'ailleurs trouvé pas mal de ressemblances avec un autre de mes films préférés: "Dead Man" de Jim Jarmusch dont la musique était de Neil Young.

4 commentaires:

Laurent a dit…

Je n'ai pas vu ce film, mais ça donne envie. J'avais déjà pu entendre des critiques plutôt intéressantes, je crois donc qu'il va falloir que je me décide tant qu'il est encore à l'affiche !
D'autant plus que "Dead man" fait aussi partie de la liste de mes films préférés !

JL Thouard a dit…

Salut Laurent,
n'hésite pas à le voir en VO il passe à l'Eldo.

rémy a dit…

Oui, je suis allé le voir la semaine dernière à l'Eldo aussi...

C'était vraiment pas mal! Ca change des films d'action débiles américains (ou pas...) et ça fait pas de mal de voir un film qui prend le temps de poser les choses de temps en temps!

Rita a dit…

Good words.