lundi, septembre 11, 2006

Marécage


Ce week-end je me suis baladé dans la vaste forêt de Chaux (Jura). J'y ai découvert un endroit assez reculé, truffé de trous d'eau, de gravières et de créatures aquatiques. Des arbres aux formes étranges, aux racines multiples et tentaculaires, entrelacent une végétation stagnante. Des ruisseaux aux eaux limpides cheminent dans toute la forêt. Leur lit, tortueux à souhait, baigne des galets noirs. On se croirait dans le temple sylvestre de Princesse Mononoké. C'est dans ces lieux, sous l'oeil rond et amusé des sylvains, que j'ai crayonné mon Bestiaire Fantastique.

2 commentaires:

Laurent a dit…

Moi qui adore les forêts... et ton fameux bestiaire fantastique aussi d'ailleurs :-), je ne connais pas (encore) la forêt de Chaux. J'ai honte ! Il faudra que je m'y perde un de ces jours, quand j'aurai le temps de souffler après cette rentrée des classes (sur)chargée.

Ah !!! Rien de tel que de errer d'un pas léger dans les terres encore sauvages et pleines de mystères des vieilles forêts. Parfois, avec un peu de chance, il est même possible d'entendre les chants du petit peuple des légendes à travers les bruissements des feuilles caressées par le vent ou le clapoti de l'eau d'un ruisseau que l'on traverse en rêvassant ;-).

Hmmm... à cette heure, voilà que je fais presque de la poésie ;-P. Je crois qu'il est plus que temps d'aller me coucher !

Matabe a dit…

Quand a moi, je viens de me plonger dans le domaine magique de la Wicca... Alors ce lieu me laise reveur, et doit etre bourré d'onde benefique^^ Les photos sont tres reussit, on sent le pro... Cela laisse reveur!