jeudi, mai 11, 2006

Fight club

Lorsque je dessine je me demande parfois jusqu'à quel degré il est possible de se donner.
Assez souvent je me bats avec les formes. Une véritable bagarre, au sens presque physique du terme. Je cherche les lignes avec plus ou moins de hargne, j'accuse les reliefs avec force, je marque les tensions, je griffe, déchire, rature avec le crayon ou avec les doigts(!). J'essaye de plier les traits aux formes que j'aies à l'esprit.
Il y a une sorte de lutte qui s'instaure, se développe, prend de l'ampleur jusqu'à parfois gâcher le dessin. On pourrait presque dire que c'est un combat intérieur qui prend forme sur la feuille.

2 commentaires:

anne a dit…

Ca ne t'ai jamais arrivé d'utiliser du café, ou du sucre, ou des trucs bizarres (qui collent) pour finir un dessin ?...

JL Thouard a dit…

Je suis capable d'utiliser tout ce qui me tombe sous la main pour dessiner. Alors, ma petite Anne, gare à toi lors de la prochaine séance de croquis.