mardi, mars 14, 2006

Traviata




Ces derniers temps, je me suis rendu à l'opéra avec une joyeuse bande de "crayonneux". Là, au premier rang, nous avons eu la chance de pouvoir assister aux répétitions de la "Traviata", un des hits du Signore Giuseppe Verdi. Bien entendu notre objectif était, non seulement de profiter d'un magnifique spectacle, mais également de dessiner à s'en "démonter le poignée" (selon l'expression consacrée). Et c'est ce que nous avons fait à plusieurs reprises. Il est intéressant de noter combien la musique d'opéra amplifie les sentiments, en donne une forme de noble caricature et, du coup, permet aux chanteurs une exagération gestuelle. La force qui s'en dégage est puissante, exacerbée. Et...ô combien jubilatoire pour un dessinateur!
NB: le portrait de Verdi est signé par le Maestro Giovanni Boldini.

3 commentaires:

Steph a dit…

C'est tres interesant ce que vous pouvez faire en dessinant!Donc vous etes aller dessiner des personne de l'opera tres cool.
:)

Laurent a dit…

Hi, hi, ça me rappelle aussi des souvenirs vu que j'y suis allé également dimanche dernier. C'est vrai que c'était magnifique :-) !

Olivier M. a dit…

Je viens de découvrir que lorsqu'on clique sur le croquis il apparaît en plein écran. Excellent ! Et quel dynamisme : en quelques coups de crayon tout est dit...